Tout vouloir mémoriser est une très mauvaise idée pour travailler efficacement

Vous ne savez pas travailler efficacement? Vous oubliez? Encore et toujours? Votre cerveau vous jouerait-il des tours? Et si à l’inverse vous lui demandiez de faire des choses pour lesquelles il n’est pas prévu?

Votre cerveau est un super outil pour travailler efficacement

Il permet de faire d’extraordinaires choses:

  • Créer. Il peut assembler des idées, des images, des mots, des sons… et les mélanger pour en créer quelque chose de nouveau. Votre mémoire est multisensorielle et vous avez le pouvoir de mélanger les choses pour créer de nouvelles combinaisons. Hé oui, vos idées ne sortent pas de nulle part, même si c’est parfois l’impression que vous avez.
  • Effectuer des processus. Votre mémoire procédurale est pleine de processus, de suites d’actions qui vous permettent de faire de nombreuses choses «sans y penser», par exemple aller au travail en voiture. En effet, vu que vous suivez toujours le même chemin, il vous arrive de ne pas vous rappeler ce qui s’est passé sur le chemin. C’est parce que votre mémoire procédurale prend le relais. C’est elle aussi qui est à l’œuvre quand vous vous brossez les dents, lacez vos chaussures ou descendez un escalier. Votre cerveau a emmagasiné toute une série de miniactions à faire à la suite pour que tout se déroule sans soucis. Si vous ne me croyez pas, essayez de descendre un escalier en réfléchissant à chaque mouvement: vous avez toutes les chances de vous casser la figure.
  • Filtrer l’information. En effet, parmi les dizaines de milliers de stimuli que votre cerveau reçoit par jour, il filtre pour vous demander de ne traiter que ceux qui sont importants. Prenez une balle de tennis dans la main pour la lancer à un chien par exemple. La balle est de température moyenne, sèche, recouverte de ce duvet caractéristique et d’un poids léger. Votre cerveau intègre toutes ces informations, mais vu qu’elles sont normales dans ce contexte, il ne vous demande pas d’y prêter attention. Mais si la balle est brûlante, ou dégouline de bave de chien? Si une épingle ressort de la balle? Si elle pèse le poids d’une boule de pétanque? Votre cerveau vous avertira que quelque chose cloche et qu’il vous faut prêter une attention accrue à ce type d’information.

Le cerveau n’est qu’un outil

On pourrait continuer la liste longtemps tant le cerveau est puissant, mais il a aussi ses limites.

C’est un outil d’une puissance phénoménale, mais comme tous les outils, il ne sera bon que pour les tâches pour lesquelles il est prévu. La meilleure fourchette du monde ne vous permettra jamais de manger correctement une soupe, même si elle est en or massif, même si vous la payez une fortune, même si elle permet de piquer les petits poids en leur centre exact.

Simplement parce qu’elle n’a pas été prévue pour cela.

Le cerveau n’est qu’un outil. Il n’a pas été prévu pour stocker des milliers d’idées dedans. C’est tout.

Attention je ne dis pas que la mémoire est inutile et je suis même un adepte des techniques de mémorisation qui permettent d’exercer et d’améliorer sa mémoire.

Mais je suis aussi convaincu que certaines idées sont bien mieux stockées dans mon système d’organisation que dans ma tête.

Mon système d’organisation pour alléger mon cerveau

Je pourrais écrire un livre là-dessus, mais d’autres l’ont fait et mieux que moi.

Pourtant, quelques principes clés de bases sont toujours bons à rappeler.

  • Déléguez vos idées. Ayez toujours un carnet pour capturer vos pensées. Vos idées. Si vous n’avez pas sous la main ce carnet, votre idée disparaitra aussi rapidement qu’elle est apparue et ne reviendra souvent jamais. J’utilise personnellement mon iPhone qui a un raccourci sur l’écran d’accueil vers Google tasks. C’est un simple gestionnaire de tâches dans lequel je ne mets pas de tâches, mais mes pensées, idées, informations intéressantes à creuser… Lorsque j’ouvre mon Google agenda, toutes mes notes apparaissent dans la colonne de droite et je peux les revoir pour décider quoi en faire alors. Je ne perds rien, vu que mon iPhone n’est jamais bien loin de moi.
  • Libérez votre esprit. Lorsque vous ouvrez un email, lorsque l’on vous demande quelque chose, lorsque vous vous posez une question… vous devriez TOUJOURS décider de la suite. Si vous pouvez répondre à l’email de suite, faites-le et classez l’email (ou mieux: effacez-le) et laissez-le sortir de votre tête. On vous sollicite? Prenez la décision de dire oui on non et organisez vous en conséquence (faites attention à ne pas dire oui à tout non plus). Une question surgit? Faites en sorte d’y répondre ou planifier les actions qui vous permettront de la faire, agendez le moment ou vous ferez ces actions et sortez la question de votre esprit tant que l’heure ne sera pas arrivée… Vous ne devriez jamais repousser la prise de décision, car loin d’être une économie, ces questions non résolues continuent de tourner en boucle dans un coin de votre esprit et vous coutent de l’énergie et de la concentration que vous pourriez utiliser autrement.
  • Réévaluez régulièrement votre travail. Quoi qu’en dise le titre du film, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Et vous aurez beau prévoir, planifier et organiser les choses se passent rarement comme prévu. Il faut donc faire preuve de la flexibilité du roseau pour ne pas casser. La clé ici consiste à faire des revues. Planifier des moments régulièrement pour revoir vos plans et les adapter en fonction de ce qui s’est passé depuis votre dernière revue. Le matin en arrivant au travail (avant d’ouvrir votre boite email) ou le soir avant de partir. Prenez 15 minutes pour vous préparer la journée à venir. Loin d’être du temps de perdu, c’est même un redoutable outil d’efficacité. Ne le négligez pas.

Ce sont là trois bonnes pratiques de base pour l’organisation tirée du classique de David Allen: «S’organiser pour réussir». Vous ne l’avez pas encore lu ?

Pour aller plus loingetting-things-done-pdf

Avec ce livre vous apprendrez:

  • à vous organiser de A à Z, de la plus simple tâche à vos ambitions les plus lointaines
  • le lien intime qu’il y a entre détente et efficacité afin de savourer chaque moment de la vie
  • Comment en faire plus sans multiplier vos efforts et en allant jusqu’au bout

Bouton_achat_general