Rework: réussir autrement

reworkDifférent. Ce livre porte très bien son titre français «réussir autrement» tant il remet en cause un certain nombre d’idées bien établies sur la réussite. Il permet de voir différemment, de réfléchir autrement, de se rappeler que le chemin vers la réussite n’est pas unique. Orienté entrepreneurs, il a un coté «fourre-tout» et de nombreux sujets permettent une remise en question personnelle et fera écho à votre quotidien, que vous soyez créateur de produits, chef d’entreprise, salarié ou simplement adepte du développement personnel. Voici quelques morceaux choisis parmi les nombreuses perles de l’ouvrage:

Ignorez la «dure réalité». Quand vous faites preuve d’originalité, que vous avez une idée inédite, vous trouvez nombre de briseurs de rêves qui, parce qu’ils n’ont jamais vu ce que vous souhaitez faire partent du principe que «cela ne marchera jamais dans la réalité». Ignorez-les. Simplement. La «dure réalité» n’est pas un endroit, c’est une excuse pour ne pas essayer.

Apprendre de ses erreurs: une idée surfaite. Pour les auteurs, apprendre de ses erreurs vous indique seulement ce qu’il ne faut pas refaire. Ainsi, ils considèrent bien plus instructif d’apprendre de ses réussites et que l’échec n’est pas un préalable au succès. Pour moi, c’est un complément intéressant, apprendre de ses erreurs ET de ses succès formant un tout.

Laissez la planification à long terme aux devins. Trop de facteurs ne dépendent pas de vous. Vous devez pouvoir improviser… La planification à long terme est paradoxale: autant il faut savoir où l’on va (l’ebook «Comment clarifier votre vie» offert sur ce blog aide à clarifier son chemin) autant il faut pouvoir faire preuve de flexibilité, car on n’arrive que très rarement là où l’on avait prévu… C’est normal. Tout change. Vous changez. Des occasions se présentent, il faut savoir les saisir.

Passez à l’action. Ce qui compte, rappellent les auteurs, c’est ce que l’on fait, pas ce que l’on dit, pense ou planifie. Tant que vous ne passez pas à l’action, les idées brillantes ne sont que ça: des idées. Autrement dit: du vent! Tout le monde a des idées. Tout le monde a également du temps: c’est une question d’organisation. Quelques minutes par jour ou une heure par semaine suffisent pour faire avancer les choses. Tout le monde a 24 h par jour. Pourquoi certaines personnes ont-elles le temps de bâtir des empires alors que d’autres n’ont le temps de rien?

Bannissez les contraintes. Les contraintes sont des atouts déguisés pour les auteurs. On ne pas tout avoir et il faut s’accommoder de ce qui vous manque. N’attendez pas la perfection pour démarrer, pas plus que pour continuer. Une fois démarré, point de perfection, mais des manques et contraintes. Utilisez-les pour stimuler votre créativité, non comme excuses.

Moins c’est mieux. Voici un thème que j’affectionne particulièrement. On a tendance à tout vouloir faire et à stopper une bonne idée à peine démarrée parce qu’une autre se présente. Restez focalisés. Réduisez vos ambitions: on ne peut pas tout faire, en même temps et bien. Faire une seule chose bien est déjà difficile. Élaguez. Si vous visez l’excellence, il faut supprimer ce qui est «juste» bon… Même principe pour les listes, souvent interminables (et donc jamais terminées). Taillez dans la masse, supprimez le non urgent et ne conservez que l’important.

Décider c’est avancer. Osez trancher. Osez avancer. Évitez de remettre vos décisions au lendemain. Sinon, elles s’empilent, puis s’oublient ou se bâclent au dernier moment. Et puis, si c’est une erreur, vous pourrez toujours la corriger, mais entretemps, vous aurez avancé. Et comme les grandes décisions sont difficiles à prendre, prenez de petites décisions temporaires faciles à annuler si elles s’avèrent être des erreurs.

Travaillez-vous pour rien? Ce point me tient à coeur également. Je formule ainsi: êtes-vous efficaces ou occupés? Question dérangeante n’est-ce pas? Savez-vous pourquoi vous faites telle tâche? Quel problème règle-t-elle? A qui ou à quoi va-t-elle servir? Remettez en questions chacune vos tâches et demandez-vous sincèrement si vous n’êtes pas simplement en train d’occuper (perdre!) votre temps…

Visez l’efficacité plutôt que l’excellence. Soignez fainéant trouvez des solutions qui apportent un maximum d’efficacité pour un minimum d’effort. Les solutions sont souvent simples et sans gloire. Mettez-les en pratique et passez à autre chose.

Dites non. C’est un outil formidable pour maintenir ses priorités. Pour se focaliser sur l’important. Pour avancer. Vous regretterez rarement d’avoir dit non, mais souvent d’avoir dit oui. Ne dites pas oui pour faire plaisir. Soyez ferme et respectueux et expliquez pourquoi vous dites non.

Votre bibliothèque. Orienté business, ce livre est pourtant une mine d’or de conseils applicables pour tous. Certains conseils portent sur la création et la vente de produit et n’intéresseront pas tout le monde, mais le reste est digne des meilleurs livres de développement personnel. C’est un bon coup de pied dans pas mal d’idées reçues et communément acceptées. Preuve qu’on peut «réussir autrement».  Le tout dans un style rapide à plaisant à lire, saupoudré de ces petites phrases-chocs que j’affectionne qui restent en tête après la lecture. Bref, un livre à avoir dans votre bibliothèque!

Vous serez intéressés par d’autres livres indispensables sur la page Votre Bibliothèque

Commentez. Comment ce livre vous a-t-il aidé? Quelles conseils en avez-vous gardé?