Même les meilleures s’améliorent

J’en parlais dans un récent podcast, je me construit un « google personnel ».

Une des valeurs ajoutée et de retrouver rapidement l’information qui m’intéresse.

Pourquoi?

Parce qu’il y a des choses qu’on oublie au fur et à mesure.

Des trucs, des astuces, des bonnes pratiques, voire même des savoir-fondations de notre domaine.

J’ai eu une baisse de régime récemment et vendredi passé, j’ai choisi de faire différemment pour faire un vendredi ultra-productif.

Vendredi soir, j’étais très content de ce que j’ai produit et j’ai décidé de noter mes 3 apprentissages du jour.

Pour me rendre compte après coup, que c’était des choses que je savais déjà.

Que j’avais déjà pratiqué dans le passé.

Et qui s’étaient égarée à un moment donné, sans que j’y prête gare.

Je sais un certain nombre de choses sur l’efficacité (après tout, c’est mon coeur de métier).

Pourtant je ne suis pas infaillible.

Je me trompe.

Je m’égare.

Et j’apprends ou réapprends continuellement.

c’est le cycle du savoir pour tout un chacun je pense.

Et finalement c’est plutôt rassurant de savoir que l’on ne se doit pas d’être parfait ou infaillible.