Madame Irma n’existe pas

Quand on regarde dans le passé, les plus grosses imbécilités ont été proférées par les « experts » reconnus du moment.

« Il est impossible de courir 100m en moins de 10 secondes »

« L’être humain ne peut physiologiquement pas survivre en apesenteur ».

« Internet restera confidentiel ».

J’en passe et de nombreuses.

Récemment un collègue m’a demandé ce que je pensais d’une formation qu’il souhaitait faire.

Puis, quelques jours plus tard, il m’a demandé comment j’imaginais notre employeur dans 5 ans.

Ma réponse a été peut-être un peu déstrabilisante : je ne suis pas Madame Irma.

Je ne sais pas quels sont les métiers de demain. Pas plus que les spécialistes du genre (de leur propre aveux).

Je me rappelle avoir vu le responsable de l’institut de formation d’une banque avouer qu’ils formaient des nouveaux employés à des métiers qui auraient disparus dans 5 ans. Pourquoi? Simplement parce qu’ils ne savent pas encore ce qui les aura remplacé d’ici là.

Mon conseil pour mon collègue : rester en mouvement.

Apprendre.

Lire des livres

Se former pour les compétences

Se former aussi parfois pour l’aspect certifiant.

Apprendre encore.

Expérimenter.

Ne pas choisir un emploi parce qu’il est rémunérateur, mais parce qu’il permet d’apprendre.

par les choses que l’on fait ou les gens que l’on côtoie.

Rester en mouvement en sachant ce que l’on aime faire et ce que l’on souhaite éviter de faire.

Et avancer.

Toujours dans la bonne direction, mais en ajustant en fonction de l’environnement, du monde, de l’évolution…

C’est le seul bon conseil que j’ai trouvé pour répondre à cette question.