Le problème du dogme

SI on regarde la définition, le dogme c’est :

« Point de doctrine établi ou regardé comme une vérité fondamentale, incontestable (dans une religion, une école philosophique). »

Au niveau de l’individu, le dogme c’est aussi une position qui s’étend à ses croyances.

Souvent fausses.

Souvent limitantes.

On entend ainsi : « ça a toujours marché de cette manière, pourquoi changer? »

Ou « J’ai donné 25 ans à mon entreprise, elle me doit ».

Pour moi, il est clair que les dogmes ne fonctionnent plus.

Je pense même dangereux de s’y raccrocher.

souvent cela donne des personnes qui se battent corps et ongles pour une réalité qui n’existe déjà plus.

Des exemples? J’en ai 3 volumes

Les chauffeurs de taxi veulent faire supprimer Uber, car les chauffeurs Uber leur prenne leur job (sauf que dans 10 ans, les voitures seront autonomes)

Tu veux que tes enfants fassent avocat ou médecin? Réfléchi bien car l’intelligence articielle a déjà rendu la grosse partie de ce qui composait ces emplois obsolètes. (tape « IBM Watson » sur Google si tu ne me crois pas).

On parle de la colonisation de mars ? des voitures électriques? de l’impression 3D? des objets connectés?

La vérité c’est que personne ne sait de quoi demain sera fait. Personne n’est assez intelligent et influent pour le prévoir.

La seule chose que tu peux faire, toi, individu, c’est de rester en mouvement.

Apprendre.

Elargir ta zone de confort.

Chercher professionnellement à toujours apporter de la valeur.

Et surtout ne plus te raccrocher sur ce qu’était hier. Hier n’existe plus et aujourd’hui meurt déjà.

Tu dois préparer demain.

De manière agile.

En oubliant les vérités universelles qui n’en sont que pour ceux qui s’y raccrochent.