3 étapes simples pour vivre mieux dans un intérieur zen

Lors de ma récente conférence, j’ai été frappé par le nombre astronomique d’objets que l’on pouvait prendre sur les stands avoisinants : stylos, blocs de feuilles, chocolats et confiseries en tous genres, dépliants, portes-clés… Il n’y en avait pas plus qu’habituellement dans ce genre de manifestations, mais pour la première fois, j’ai constaté que toutes ces choses ne servaient à rien et que si l’on n’y fait pas attention, on peut vivre dans le même intérieur que celui de la photo ci-dessus.

Vivez zen avec un minimum d’objets.

Si vous me suivez, vous savez qu’un des auteurs qui a changé ma vie s’appelle Léo Babauta. C’est un gourou du minimalisme aux États-Unis. Il pousse le concept plus loin que je ne voudrais le faire, mais ses enseignements n’en restent pas moins riches pour une vie plus zen. Son livre l’art d’aller à l’essentiel, dont le titre anglais « Le pouvoir du moins » (The Power of Less) est nettement plus évocateur, nous apprend à faire le vide dans tous les aspects de notre vie. Je ne saurais trop vous conseiller de le lire et de le relire.

Si vous êtes carrément un cas désespéré de l’organisation, je vous recommande encore le blog de Laurence, organisatrice professionnelle : s’organiser c’est facile. Chaque semaine, Laurence s’attaque à un aspect de notre quotidien et vous aurez en la lisant un guide progressif vers un intérieur plus zen.

En attendant, voici quelques bonnes pratiques pour vous débarrasser des objets qui encombrent votre quotidien, votre intérieur et (surtout) votre esprit.

Intérieur Zen en 3 étapes.

  1. Arrêtez d’accumuler. Aujourd’hui. Dès maintenant. Lorsque vous visitez un congrès comme moi récemment, ne ramassez pas tout ce qui vous passe sous les yeux sous prétexte que ce soit gratuit. Vous en avez vraiment besoin de ce stylo orange aux couleurs d’une entreprise locale ? Et ces feuilles, vous en manquez réellement à la maison ? Ces peluches ? Ces portes-clés ? Ces clés USB?… Et lors de vos achats, êtes-vous obligés d’avoir un sac plastique pour chaque achat effectué ? Vraiment ? Gardez en tête vos besoins et promenez vous avec votre propre sac à courses, vous éviterez d’accumuler des objets sans intérêts finalement. Filtrez impitoyablement tout objet qui doit entrer dans votre vie !!!
  2. Débarrassez-vous. De ce que vous n’utilisez plus. Vendez, donnez ou au pire, jetez. Mais s’il ne vous sert plus, à quoi bon le conserver ? Au cas où ? Si vous pouvez remettre la main dessus si un jour vous en avez besoin  (parce que ce n’est même pas sûr que ce jour arrive), à quoi bon ? Même s’il ne prend que peu de place, l’accumulation de tels objets vous étouffera. Et puis, vous aurez l’air malin le jour où c’est un des rares objets que vous n’avez pas consciencieusement conservé dont vous aurez besoin…
  3. Organisez. Mais seulement après les deux points du dessus. A quoi bon passer votre vie à ranger des choses inutiles ? Combien de bibelots trônent fièrement sur vos étagères alors que le seul moment où vous y jetez un oeil c’est quand vous les nettoyez ? Alors, rangez. Chaque objet doit avoir une place précise et dédiée. Si ce n’est pas le cas, trouvez-en une ou débarrassez-vous de l’objet en question faute de ne jamais savoir où le poser. Et rangez-le à sa place après chaque utilisation. Je répète : chaque utilisation !!

Processus de vie.

Ces 3 étapes, je les vis depuis quelques années maintenant et c’est un travail continu. J’ai maintenant un intérieur saturé de jouets, poussettes, lits pour enfants, linge propre et sale d’enfant… Dans ce chaos, c’est plus important que jamais pour moi de savoir retrouver mes affaires et de les conserver rangées.

Démarrez aujourd’hui et faites-en un art de vivre. Même si les premières étapes sont les plus difficiles, votre situation s’améliorera progressivement au fil du temps.

Et votre zen avec.

Et donc? Vous commencez quand?