Donner pour recevoir (2)

Lorsque l’on parle de retour sur investissement, on parle généralement d’argent.

On peut aussi parler de temps.

Ou d’actions.

Je pense que le terme est connoté business, calcul, plannification.

Mais on peut aussi dire que l’on récolte ce que l’on a semé.

J’ai déjà évoqué cela récemment.

J’ai une philosophie professionnelle (et privée aussi d’ailleurs) de donner pour recevoir.

Pas dans un mode de calcul.

Je donne parce que je peux.

Parce que cela aide.

Pour ajouter de la valeur

Pour permettre aux gens d’avancer.

Pour être gentil aussi

Je donne du temps

Je donne des conseils

Je donne des méthodes

Je donne de l’écoute

Je donne des sourires

Je donne des opportunités

Parfois, je n’ai rien d’autre en retour que la satisfaction d’avoir donné.

Et c’est déjà pas mal.

Mais sur le long terme pourtant, ce n’est pas rare d’avoir des retours inattendus et bienvenus.

Parfois longtemps après.

Et comme je n’attends rien en retour, c’est toujours très très agréable.

Je pense que pour recevoir il faut donner.

Mais donner gratuitement. Volontairement. Sans calcul.

C’est la meilleure manière d’avancer dans la vie

Sur l’instant et sur le long terme.

Vous l’aurez compris, aujourd’hui je suis de bonne humeur.

Il est tôt, mais j’ai déjà donné et j’ai déjà reçu aujourd’hui.

La journée démarre plutôt bien.