De Aargh à Zen – K comme Kaïzen

Citation: 

Mieux qu'hier, moins bien que demain.

Précepte Kaïzen

Le Kaïzen, kesaco?

En effet, concrètement, le Kaïzen, c’est simplement un processus d’améliorations concrètes, simples et bon marché réalisées, dans un temps très court.

Le principe est d’apporter de petites améliorations au quotidien et de manière constante. L’énorme avantage consiste à supprimer cette peur paralysante qui nous empêche parfois de démarrer des projets ou des changements à cause de l’ampleur que cela représente.

C’est une excellente méthode également pour éviter de surestimer de vos forces en partant à 200 % dans les changements que vous voulez apporter à votre vie pour vous essouffler au bout de quelques rapides semaines.

Holà! Tout doux le changement…

Prenons un exemple. Supposons que vous vouliez perdre du poids. Si vous démarrez un régime stricte qui vous demande de complètement chambouler vos habitudes alimentaires (plus de chocolat, de pain, de soda, d’alcool…) vous allez vous mettre en souffrance et il y a fort à parier que même si vous tenez bon (et on sait tous que c’est rarement le cas), vous aurez vite fait, une fois le régime terminé de reprendre du poids en même temps que vos vieilles habitudes.

Alors que si vous abordez ce problème de poids avec la méthode Kaïzen, vous modifiez juste un tout petit comportement chaque jour. Vous commencez par ne pas reprendre de 2e assiette le midi, puis le lendemain vous faites en plus un effort pour jauger la quantité de nourriture qui vous suffira, puis le 3e jour vous démarrez le repas par un grand verre d’eau afin de couper la sensation de faim… Vous allez rapidement commencer à perdre du poids en même temps que vous perdez vos mauvaises habitudes (ou plutôt en même temps que vous les remplacez par des habitudes saines) et au bout de quelque temps, vous avez acquis une hygiène de vie qui vous permettra de maintenir votre poids de forme sur le long terme.

Cela marche pour tout

La méthode Kaïzen fonctionne sur différents domaines, pour tout ou presque en fait:

  • vous êtes désorganisés? Rangez une chose de plus chaque jour
  • vous voulez améliorer votre vocabulaire? Faites une liste de mots à laquelle vous rajoutez un mot par jour
  • Vous souhaitez faire plus de sport? Allez courir chaque jour et faites 5 minutes de plus à chaque fois
  • Vous tentez d’arrêter de fumer? Fumez simplement une cigarette de moins que la vieille.
  • Vous voulez écrire un livre? Écrivez simplement une page par jour (c’est d’ailleurs ce que je fais au moment où je rédige ces lignes).

Trois fois rien c’est déjà quelque chose

Le secret réside dans le fait de faire petit, très petit. Des tout petits «riens», quasiment imperceptibles. Aussi minuscule que possible, mais qui en s’additionnant forment des montagnes.

On appelle aussi le Kaïzen la méthode des petits pas. C’est une excellente manière d’aborder le changement: des petits pas. Aussi petits que possible. Tous les jours. Sans chercher à aller plus vite que la musique, ce qui constitue le piège numéro 1. Faire petit est un excellent moyen de ne pas flancher devant l’ampleur de la tâche. Les changements sont par définition inconfortables et peuvent faire peur, mais si vous les rendez aussi petits que possible, ils vous sembleront nettement moins difficiles à faire.

Comprenez bien que l’on n’est pas dans l’optique sexy du «l’été approche, perdez X kilos rapidement pour être belle en maillot». Premièrement parce que la seule efficacité prouvée de ce type de slogan et de vendre le magazine sur lequel il figure, la promesse des X kilos perdus ne sera souvent, elle, pas tenue. Ensuite parce que, même si ce régime fonctionne, le slogan s’abstient bien de vous dire à quel point ce sera difficile et frustrant, mais surtout oublie de mentionner ce qui se passe après vos vacances et comment vous allez très probablement reprendre tous les kilos perdus avant noël.

Le Kaïzen est donc une méthode simple et accessible de gestion du changement à long terme. Rien de sexy pour la fin de la semaine ou vos vacances sur la plage cet été, mais quelle puissance sur un an, trois ans, 10 ans.

Comme d’habitudeeuuuu

Puisque le Kaïzen est une méthode d’accompagnement du changement, vous aurez compris que l’on parle ici d’habitudes. Adopter de bonnes habitudes n’est faisable que progressivement et si on se focalise sur une habitude à la fois. Évitez donc d’appliquer simultanément la méthode Kaïzen sur votre régime, votre efficacité, votre organisation, votre livre en cours… Faites un choix. Si cette méthode fonctionne, c’est grâce a son aspect léger, éviter d’alourdir en attaquant tous les domaines à la fois.

La règle est donc simple: un petit pas par jour. Pas plus, pas moins.

Alors? Par quoi allez-vous commencer?

Donnez votre avis. Cet article fait partie de la série de l’été «De Aargh à Zen» qui deviendra ensuite un livre numérique. En commentant de manière constructive pour nous aider à améliorer la qualité de cet article, vous pourrez recevoir presque gratuitement le livre, et surtout avant tout le monde (pour plus de détails, cliquez ici).