Manque de confiance en soi

Comment cultiver une fantastique confiance en soi

La confiance en soi vous manque? Vous voudriez accomplir de grandes choses, mais vous doutez de vous? Pire: vous savez déjà au fond de vous-même que vous n’y arriverez pas? Et sur ce point au moins, tout le monde s’accorde pour vous décourager?

Stop, il est temps de radicalement changer de point de vue sur vous-même et de retrouver une confiance en soi digne de vos capacités.

Car oui, vous avez des capacités. Mais encore faut-il y croire.

De nombreux facteurs ruinent la confiance en soi

Commençons par vous et votre vision des choses. 

Notre cerveau est biaisé. Il suffit que l’on ait plus ou moins raté un projet ou un challenge que l’on s’était fixé dans le passé pour en tirer une règle générale et absolue: «Moi, je n’y arrive JAMAIS». On appelle cela le biais de la loi des petits nombres. C’est la tendance à tirer des règles générales sur la base d’un ou deux exemples.

Vous le faites tout le temps: «les jeunes passent leur temps sur leur téléphone mobile», «les blondes sont nunuches», «les enfants du voisin sont intenables»… Pourtant, plein de contre-exemples invalident ces règles, mais votre cerveau ne les prend simplement pas en compte.

Pour vous et vos capacités, c’est la même chose: un ou deux échecs peuvent vous mettre en manque de confiance. Et alors même que vous pourriez tout à fait briller la fois suivante, vous hésitez.

Ensuite, il y a les gens.

Toutes ces personnes que vous côtoyez et qui vous jugent sans même s’en rendre compte.

Ceux qui vous aiment vous conseilleront de ne rien tenter que vous pourriez échouer, car ils souhaitent votre bonheur, mais ce faisant, ils vous coupent les ailes.

Ceux qui ne connaissent rien à ce que vous voulez accomplir trouveront l’entreprise dangereuse sur la base de leur propre ignorance.

Ceux qui ont réussi, eux, vous paraitront venir de Krypton et comme vous, vous n’êtes pas Superman, vous aurez peine à vous lancer. Ils oublieront souvent de mentionner tous leurs échecs en cours de route, tous leurs doutes, tous leurs sacrifices avant le succès. Ils oublieront aussi de vous détromper quant à leurs superpouvoirs.

Et puis, il y a notre monde.

Comme le monde tourne et continuera de tourner quoi que vous fassiez, on a parfois envie de s’arrêter au premier obstacle. Car oui, il y aura des obstacles. Il y en a toujours.

Surpris? Vous pensiez vivre au pays des Bisounours ? Désolé. Dans notre monde, les choses se déroulent rarement comme prévu. C’est pour cela qu’on échafaude des plans B: parce que les plans A ne fonctionnent jamais. Et comme refaire exactement les mêmes choses vous apportera exactement le même résultat, il faut changer de méthode, de route, de direction, de véhicule…

Si vous avez prévu de vous arrêter au premier obstacle, revoyez votre plan de route avant de vous mettre en chemin. (Remarquez que je ne vous conseille pas de laisser tomber!).

Voici 7 trucs pour cultiver une saine confiance en soi

  1. Ne pas sauter aux conclusions. Ne jugez pas quelqu’un qui chercher à faire quelque chose de différent. Cela vaut pour vous-même également. Si vous considérez quelque chose est joué d’avance avant même d’essayer, vous condamnez l’entreprise à l’échec. Alors que si vous faites confiance, si vous motivez, si vous y croyez (forcez-vous au besoin), vous allez dire à votre cerveau que c’est possible et lorsque votre cerveau pense que c’est possible, il est difficile de le stopper dans sa course vers le succès.
  2. Le passé est passé. Il ne détermine pas le présent, ni l’avenir. Vous êtes une personne différente de celle que vous étiez par le passé. Le monde et la situation également. Ne présagez pas de ce que vous pourriez échouer sur la référence dépassée qu’est votre histoire.
  3. Superman n’existe pas. Tous vos héros, tous ces modèles invincibles, toutes ces gloires qui ont réussi ce que vous cherchez à faire… ils ne sont pas nés victorieux. Ils se sont battus pour y arriver. Tous. Ils ont perdu, appris, réessayé. Encore. Et encore. Jusqu’à réussir. Ne l’oubliez pas. Ils sont comme vous.
  4. La défaite n’existe pas. Il peut y avoir des obstacles. En fait, il va y en avoir, c’est sûr. L’important c’est de ne pas s’arrêter en chemin. La défaite n’existe pas: ce sont des apprentissages. Chaque situation vous apprend quelque chose.
  5. Collectionnez vos victoires. Écrivez-les dans une liste et relisez là dans vos moments de doutes. Effet boostant garanti sur la confiance en soi.
  6. Célébrez vos victoires. Lorsque vous réussissez quelque chose, ne passez pas à l’étape suivante. Pas tout de sujet. D’abord arrêtez-vous? Ressentez le moment présent. Oubliez le reste et ressentez cette satisfaction qui vous envahit. Ce sentiment de plénitude, de fierté. Puis partagez ce moment, cette victoire. Célébrez là en vous faisant plaisir. Ensuite seulement vous pouvez passer à la suite.
  7. Supprimez l’impossible de votre vocabulaire. Ce mot n’existe pas. Tout est possible. Simplement, travaillez à «comment y arriver». On est allé dans l’espace, inventé des choses que votre grand-mère prendrait pour de la science-fiction. Un homme sans bras ni jambe a traversé l’océan à la nage. L’impossible n’existe pas, il n’a seulement pas été inventé ou fait.

La confiance en soi, c’est comme le reste: cela s’apprend, se travaille, se cultive. C’est un outil au service d’une vie merveilleuse et zen.

Et c’est pareil pour tout le monde.