3 solutions pour arrêter de se plaindre

Vous n’aimez pas quelque chose?

Vous n’aimez pas votre emploi? Votre patron? Votre poids? Votre apparence physique? Votre vie? Donc vous râlez, vous pestez, bref, vous vous en plaignez.

«Mon job est nul». «Mon patron est un con». «Je suis gros(se) et moche». «Ma vie est fade»…

Figurez-vous que c’est la même chose pour tout le monde. On a tous des choses qui ne nous conviennent pas dans notre vie et on a tous 4 possibilités même si la plupart des gens en choisissent la seule d’entre elles à bannir absolument: se plaindre.

Et si, pour arrêter de se plaindre, les gens optaient pour une des trois autres options?

3 solutions efficaces pour arrêter de se plaindre.

Accepter.

Vous pouvez accepter de continuer comme cela. Accepter votre boss et son caractère. Accepter votre surcharge pondérale. Accepter le stress de votre emploi.

Mais accepter vraiment. C’est-à-dire devenir confortable avec la situation et la vivre sereinement. C’est un travail à faire sur vous-même. Certains me demanderont peut-être de détailler le «comment». Je vais être franc, je ne sais pas, car lorsque quelque chose ne me convient pas, je le change.

Changer.

C’est la deuxième option qui s’offre à vous. Vous pouvez décider de changer d’emploi. Changer de look pour mieux vous accepter. Changer votre manière de travailler et vous organiser pour être moins débordé de choses.

Est-ce facile et immédiat? Non, mais cela vaut mieux que de rester insatisfait à vie, n’est-ce pas?

Quitter.

Finalement, vous pouvez quitter, partir. Quitter votre emploi. Que ce soit à cause de votre patron ou du stress. Vous pouvez «quitter» votre surcharge pondérale en changeant d’habitudes alimentaires et en faisant plus d’exercice.

Une fois encore, ce n’est pas la solution à court terme la plus simple, mais elle vaut la peine pour un bonheur sur le long terme. Si vous n’êtes pas content de votre quotidien, autant en changer, quitte à repartir de « zéro ».

La différence est dans le passage à l’action

Vous remarquerez que ces trois stratégies sont en fait 3 types de passage à l’action. Vous faites un deuil et accepter cette chose qui vous dérange, vous la changez ou vous la quittez. Dans les trois cas, cela vous demandera un effort constructif pour avancer dans votre vie. Dans les trois cas, cela peut faire peur, voire être inconfortable. C’est tellement plus facile de se plaindre de ce qui ne va pas.

Et c’est ce que la majorité des gens préfèrent faire: se plaindre. Mais se plaindre revient à rendre les autres, le gouvernement, la société, les circonstances, le sens du vent ou le destin responsable de ce qui ne vous plait pas. Cela revient à laisser les autres choisir pour vous, de les rendre responsables de votre vie. C’est rarement vrai et toujours inutile, car cela ne changera pas ce qui est.

Se plaindre est donc une option que je ne recommande pas. Se plaindre ne sert à rien, si ce n’est utiliser votre énergie qui n’est du coup plus disponible pour alimenter des comportements productifs.

Alors si vous êtes dans ce cas, arrêtez de vous plaindre immédiatement et agissez !