10 petites habitudes simples pour être plus zen et efficace

Aujourd’hui, je vais vous parler simplement d’une checklist que je relis tous les matins, de manière concentrée et consciente. Elle contient ce que je considère comme 10 commandements à intégrer actuellement dans ma vie pour progresser et devenir plus zen et efficace. Ce sont de simples actions, des réflexes à acquérir qui me permettent d’évoluer. Pas à pas. Petit à petit.

Dès que j’ai pleinement intégré et automatisé l’un de ces commandements, il disparait de ma liste et laisse une place libre pour le prochain.

1. Avale le crapaud. C’est le titre d’un livre que j’ai récemment découvert, mais pas (encore) lu. Le principe métaphorique du titre me parle: «commence ta journée par avaler le crapaud», autrement dit démarre par la tâche la plus ennuyante, pénible, stressante ou rébarbative que tu as à faire. Après vos journées sont plus zen.

2. Planifie des semaines de 4 jours. Je tente de laisse ma journée du vendredi complètement vide. Je repousse le moment où j’entre dans mon agenda une tâche ou un rendez-vous pour ce dernier jour de la semaine. Ainsi, mon vendredi est plus léger, parfois même vide et je peux ainsi m’atteler à d’autres types de tâches ou prendre congé (l’hiver p.ex. j’adore aller skier le vendredi, les stations de ski sont vides).

3. Fixe un temps limite. J’oublie souvent de mettre un temps limite au moment ou je démarre la tâche. Ce rappel me permet de démarrer une tâche avec une conscience aiguë du temps que je souhaite y passer. J’arrive ainsi à ne faire la tâche qu’à 80 % de perfection (Pareto)

4.Contrôle moins (e-mail, twitter, feedburner, google analytique…). J’ai supprimé toutes les notifications ou presque, mais c’est un combat permanent de ne pas «juste» aller contrôler un peu, entre deux tâches, alors que quoi que je voie, je n’en fais rien.

5. Remets l’envoi des e-mails. Lorsque l’on attend une réponse par e-mail de ma part, je l’écris immédiatement si elle ne nécessite moins de deux minutes à être rédigée et envoyée. Par contre, je planifie l’envoi à plus tard. Ainsi en ce qui me concerne la tâche est faite, la personne reçoit sa réponse dans les temps, mais juste avant le délai laissé. Ce qui lui laisse moins de temps aux personnes en quête de perfection pour revenir avec des demandes de moindres importances.

6. Lit l’immédiatement utile, stock le reste. Je reçois énormément d’informations chaque jour, principalement par RSS et newsletters. Avant je lisais tout, je faisais des résumés, je stockais… maintenant je décide en 3 secondes si l’article est potentiellement intéressant. Sinon, je le jette. Si oui, je décide également s’il est utile que je le lise maintenant (donc est-ce qu’il a une valeur ajoutée sur les tâches de ma semaine, mes projets en cours?). Si oui, je lis, sinon, je stoque pour plus tard. J’ai stoqué prêt de 500 articles sur le développement personnel à l’heure ou je lis ces lignes. C’est la première source dans laquelle je pioche lorsque je cherche à apprendre sur un sujet particulier.

7. Promet moins, produit plus. Produit plus que promis, donc promet moins que ce que tu penses pouvoir faire. Promets pour plus tard que la date à laquelle tu penses pouvoir rendre ton travail. C’est une simple question de bon sens finalement : conserve une marge de sécurité. Si la personne est satisfaite avec ce que tu lui promets, elle sera ravie que tu fasses mieux, plus ou plus vite. Si tu ne gardes pas cette marge de sécurité, au mieux tu feras «juste» ce pour quoi tu t’es engagé, au pire, tu auras du retard, ou tu rendras moins.

8. Clarifie la prochaine action physique. Je tâche de toujours être clair sur la prochaine action concrète à effectuer. C’est une action quantifiable, qualifiable, contextualisée. Pas une phase toute faite, ou un concept. C’est une action. Je dois savoir comment la faire, quand, avec quel outil. Je dois pouvoir me visualiser en train de la faire.

9. Ne te met pas la pression, dans 10 ans tu t’en moqueras. Il faut relativiser. Un travail aussi gratifiant soit-il, aussi bien payé soit-il… n’est que cela: un travail. Ce raisonnement vaut pour tout : un cadeau difficile à faire, un repas de famille complexe à organiser, un rendez-vous galant, une critique négative à formuler à quelqu’un de susceptible…

10. Mange lentement. Pour rester en forme, il faut une bonne hygiène de vie. Niveau nourriture, cela implique de manger équilibré, en bonnes proportions, et lentement! Je mange trop vite, j’avale trop vite, je ne mâche pas assez et je mange trop, car mon organisme n’a pas le temps d’enregistrer que je l’ai nourri. Mais j’y travaille.

11e commandement? Et vous, quels sont les commandements que vous vous efforcez d’intégrer dans votre vie? J’ai pas encore décidé le prochain commandement à intégrer dans ma vie, aidez-moi.